Se déplacer en Martinique

À moins que vous n’ayez jamais l’intention de quitter la plage, vous voudrez probablement louer une voiture pour explorer l’île. La Martinique compte plusieurs agences locales de location de voitures, mais les clients se sont plaints de problèmes mécaniques et d’irrégularités de facturation. Nous vous recommandons de louer auprès de l’une des entreprises étrangères. Conduire en Martinique se trouve sur le côté droit de la route. Note : Un permis de conduire international est requis.

Budget a un bureau au 30 rue Ernest-Desproges, La Baie, Terminal de croisières, Fort-de-France, ainsi qu’un bureau à Lamentin. Avis est situé à l’aéroport Martinique Aimé Césaire tout comme Hertz.

Quelle que soit l’entreprise que vous choisissez, vous bénéficiez d’une taxe sur la valeur ajoutée (TVA) de 8,5% sur la facture finale, plus soit une taxe d’environ 25€ si vous demandez la livraison de la voiture à votre hôtel, soit une taxe de transfert aéroport d’environ 20€ si vous venez chercher votre voiture à l’aéroport. L’assurance collision sans franchise (ACSF), qui élimine tout ou partie de votre responsabilité financière en cas d’accident, coûte entre 12€ et 25€ par jour chez Budget et Hertz, et généralement un peu plus chez Avis. De ces trois compagnies de location de voitures, les tarifs de Budget ont tendance à être les moins chers, bien que cela dépende d’un large éventail de variations saisonnières.

En taxi


Les lois locales exigent que tout taxi martiniquais de bonne foi contienne un compteur en état de marche. Pour les itinéraires spécifiques — où un passager dit au conducteur où il veut aller — le compteur doit être « allumé » et fonctionner. Le plus grand répartiteur de l’île nous informe que si un chauffeur de taxi donne un tarif forfaitaire à un passager au lieu d’activer le compteur, vous êtes victime d’un vol et vous devriez immédiatement sortir et trouver un autre taxi. Pour une idée de prix, les tarifs de taxi entre Fort-de-France et n’importe quel hôtel de La Pointe du Bout sont de 65€, mais seulement 50€ de l’aéroport Martinique Aimé Césaire à n’importe quel hôtel de La Pointe du Bout. Pour une visite générale de l’île, les prix sont négociables avec le chauffeur. Entre 19h et 6h du matin, un supplément de 40% est appliqué.

La règle concernant l’utilisation du compteur d’un taxi ne s’applique pas aux passagers qui veulent louer un taxi pour une visite générale de l’île. Si c’est votre objectif, attendez-vous à payer jusqu’à 50€ de l’heure pour un maximum de quatre passagers, selon l’itinéraire et l’itinéraire que vous négociez avec le conducteur. Franchement, nous trouvons que le tour de l’île en taxi est si cher, et si facilement corrompu par les caprices du chauffeur, que nous conseillons aux visiteurs de louer leur propre voiture pour la journée et de se promener en voiture – armés d’une bonne carte – sur les nombreuses routes accidentées mais souvent panoramiques de l’île.

Les compagnies de taxis comprennent Airport Taxi Stand (tél. 596/42-16-16-66) ou Madinina Taxis (tél. 596/70-40-10), cette dernière offrant des voitures plus luxueuses, comme une Mercedes-Benz.

Par Bus & Taxi Collectif

Il existe deux types de bus sur la Martinique. Les bus réguliers, appelés grands bus, accueillent environ 40 passagers et coûtent de 2€ à 2,50€ n’importe où dans les limites de la ville de Fort-de-France. Pour se déplacer au-delà des limites de la ville, des taxis collectifs de neuf passagers sont utilisés. Il s’agit de mini-fourgonnettes privées qui traversent l’île et portent le signe TC. Leurs itinéraires sont flexibles et dépendent des besoins des passagers. Un aller simple de Fort-de-France à Ste-Anne coûte environ 8€ à 10€. Les taxis collectifs partent du cœur de Fort-de-France depuis le parking de la Pointe Simon. Il n’y a pas de numéro de téléphone à composer pour obtenir des informations sur ce moyen de transport imprévisible, et il n’y a pas d’horaires fixes. Voyager en taxi collectif, c’est pour les aventuriers, ces véhicules sont bondés et peu confortables.

En ferry

La façon la moins chère et la plus colorée de se déplacer entre Fort-de-France et le quartier hôtelier et touristique de la Pointe du Bout est par un des vedettes qui partent de la rue de la Liberté à Fort-de-France. Le transit coûte 4.30€ aller simple ou 6.50€ aller-retour. Les horaires des ferry-boats, dont au moins 20 à intervalles réguliers (en général 60 minutes) tous les jours entre 6h30 et 21h, sont imprimés dans le guide touristique gratuit Choubouloute, en français et en anglais, distribué par l’office du tourisme. Cependant, comme les traversiers sont si fréquents, la plupart des visiteurs renoncent à essayer de comprendre l’horaire et s’aventurent jusqu’au bord de l’eau pour attendre le prochain bateau. Un ferry plus petit relie Fort-de-France aux stations sans prétention d’Anse Mitan et d’Anse-à-l’Ane, de l’autre côté de la baie, où se trouvent de nombreux hôtels deux ou trois étoiles et de modestes restaurants créoles. Le bateau part de la rue de la Liberté à Fort-de-France toutes les 20 à 30 minutes tous les jours de 7h30 à 18h. Le trajet dure environ 20 minutes. L’aller simple et l’aller-retour coûtent respectivement 3,80€ et 6€. Si la mer est extrêmement forte.
Revenir en haut de page